5 Différences entre un kimono et un yukata

Il est très facile de reconnaître les vêtements traditionnels japonais quand on en voit un. Mais lorsque l’on évoque le yukata et le kimono, il faut savoir que ce sont des vêtements très distincts. Beaucoup de personne ne seront pas conscients de la différence entre les deux habits. L’origine du kimono japonais vient des vêtements traditionnels chinois Han, bien qu’un tablier était encore porté par-dessus.

Au fil des âges, le kimono s’est développé selon les idéaux esthétiques et les procédés de fabrication japonais, jusqu’à ce que vous pouvez voir aujourd’hui. Voici dans cet article les quelques différences que vous pouvez remarquer entre un kimono et un yukata.

1 – La matière

Les kimono sont généralement en soie. Cette matière est traditionnellement un matériau plus luxueux et reflète l’esthétique du kimono. De l’autre côté, un yukata est souvent en coton ou en polyester, ce qui rend le vêtement plus léger, moins cher que le kimono et plus agréable à porter en été.

2 – La doublure

Une autre différence de matière est la doublure du kimono : une doublure est portée sous la couche de soie à motifs. Avec le yukata, une doublure n’est jamais portée. Pourquoi ? Parce qu’encore une fois, cet habit japonais léger est destiné à un usage estival et une doublure supplémentaire la rendrait trop chaude. Le kimono offre aussi plus d’aspects que la soie et la doublure à motifs.

3 – Les manches

Les manches d’un kimono varient en fonction de nombreux facteurs différents, de l’âge à la solennité et à la formalité de l’événement auquel vous participez. Le kimono aux manches les plus longues est le furisode. Ces manches sont si longues qu’elles peuvent toucher le sol, elles sont portées exclusivement par des jeunes femmes célibataires. Cela a permis aux hommes de savoir quelles femmes étaient disponibles pour une demande en mariage, bien que cela ne soit plus aussi répandu et bien connu aujourd’hui.

Source : Wikipedia

Il existe également différentes formes de kimono à manches qui ont des manches de longueur moyenne. En comparaison, les yukata n’auront jamais des manches plus longues que 50 cm environ. Les manches d’un yukata ne toucheront jamais le sol.

4 – La saison pour porter ces vêtements

Si vous voyez quelqu’un porter une robe traditionnelle japonaise en hiver et que vous ne savez pas si c’est un kimono ou un yukata, c’est sûrement du kimono ! Vous ne verrez personne à l’extérieur portant un yukata, sauf en été et lors des fortes chaleurs car ils ne sont fabriqué qu’avec une seule couche sans doublure et ne protègent donc pas du froid.

D’autre part, le kimono peut être livré avec toutes sortes d’accessoires pour s’adapter à toutes les saisons. Par exemple, un châle de fourrure pour l’hiver. Les yukata sont parfois portées en d’autres saisons à l’intérieur d’un ryokan ou d’une station thermale, car elles sont habituellement distribuées aux invités pour qu’ils les portent, mais ils ne voyageront pas dehors !

5 – Les occasions spéciales

Le kimono et le yukata sont souvent portés pour des occasions différentes. Les yukata sont portées pendant les mois d’été pour assister aux matsuri, aux feux d’artifice ou autres festivals d’été nippons. Le kimono est souvent porté pour des occasions plus formelles, comme la première prière de la nouvelle année ou la remise des diplômes du secondaire. Bien sûr, n’importe qui peut porter un kimono ou un yukata quand il le souhaite. Vous verrez peut-être des personnes au Japon s’occuper de leurs affaires quotidiennes dans ces robes traditionnelles.

J’espère que cela aidera à distinguer le kimono et le yukata, tous deux sont de beaux vêtements japonais à apprécier et à porter, et sont souvent de belles œuvres d’art.

Qu’est-ce qu’un kimono ?

Le kimono est une robe traditionnelle japonaise pleine longueur, elle se porte le plus souvent lors d’occasions spéciales comme les mariages et les cérémonies du thé. On voit beaucoup de gens porter le kimono, par exemple lors de la fête de l’arrivée à l’âge adulte, pour célébrer et féliciter ceux qui ont atteint l’âge de 20 ans. Un âge qui montre qu’on est devenu adulte. Ces adultes de 20 ans portent un furisode, un kimono à manches longues, principalement conçu pour les femmes célibataires.

En fait, pour chaque occasion, il existe un kimono différent. Dans la culture japonaise, il était important pour une femme de savoir choisir son kimono. Pour les femmes, on appelle ce vêtement « seijin-no-hi kimono ». Pour les hommes, c’est un « hakama ».

Qu’est-ce qu’un yukata ?

Le yukata est la version estivale d’un kimono. Plus décontracté et généralement en coton et sans doublure. Un yukata affiche des couleurs plus brillantes et plus vives, appropriées pour représenter la saison estivale. On peut voir des hommes et des femmes porter un yukata pendant les fêtes « hanabi taikai » (feux d’artifice) et « bon-odori », une fête pour honorer les esprits des ancêtres.

Ne confondez pas le yukata d’extérieur avec le yukata distribué dans les ryokan (les auberges japonaises). Les peignoirs que vous pouvez trouver lors de vos séjours dans les hôtels traditionnels japonais appelés « ryokan ». Ce yukata est plus décontracté que le yukata que vous portez pour un hanabi ou un matsuri. Le obi porté avec un yukata est une simple ceinture en tissu pliée en forme de pentagone.

Des vêtements pour tout le monde

Nous pouvons voir que le kimono et le yukata ont aussi été portés par des étrangers qui visitent le pays du soleil levant. Les étrangers adorent s’impliquer dans la culture japonaise, y compris le port du kimono pendant le seijin-no-hi et les couleurs vives du yukata pendant l’été. Pour les néophytes de cet habit traditionnel nippon, il peut être difficile à porter.

Si vous voyagez au Japon et que vous prévoyez de porter le yukata tout seul, vous feriez mieux d’acheter un tsukuriobi : un obi tout fait avec une forme de papillon. Vous n’avez pas besoin de le plier, vous n’avez qu’à attacher le tsukuriobi à la robe. Un tsukuriobi offre beaucoup de couleurs merveilleuses et habituellement nous choisissons une couleur qui est semblable au motif du yukata.