WC japonais : Tout savoir sur les toilettes japonaises

L’utilisation d’un WC japonais intelligent peut sembler insurmontable au début. Avec autant de boutons à votre disposition, de la fonction bidet au désodorisant, l’expérience entière peut ressembler à être assis à la barre de quelque chose tout droit sorti d’un film de SF. Mais n’ayez crainte car grâce à ce guide, vous deviendrez bientôt le roi du trône de porcelaine japonais.

L’incroyable succès des toilettes japonaises

toilette japonaise

Les “toilettes japonaises intelligentes” sont devenues une sorte de gag récurrent dans la culture pop occidentale en raison de la bêtise inhérente et de l’horreur implicite d’attribuer une “intelligence” à quelque chose qui traite directement nos déchets. Selon tout un tas de films, d’émissions de télévision et de dessins animés, les toilettes japonaises peuvent faire n’importe quoi, comme chauffer le siège, s’auto-nettoyer, faire vos impôts, préparer le café, etc… Et si elles continuent sur leur lancée, elles seront bientôt si intelligentes que nous devrons commencer à leur présenter des excuses avant chaque utilisation. C’est ainsi que les WC intelligents sont souvent considérées en Occident comme une grosse blague. Mais au Japon, c’est une affaire très sérieuse.

En 2017, l’entreprise japonaise TOTO, le plus grand fabricant de toilettes au monde, a déclaré des bénéfices totalisant 311 millions de dollars. Cela est dû au fait qu’ils ont franchi la barre des 50 millions de ventes de leurs Washlets brevetés, un bidet électronique intégré au siège des toilettes que l’on trouve désormais dans 70 à 80% des foyers japonais. La situation est telle que de nombreux Japonais affirment qu’ils ne pourront plus jamais revenir au papier hygiénique dans leur salle de bains. On trouve maintenant des toilettes Washlet non seulement dans les maisons mais aussi dans les hôtels, les grands magasins, les gares et bien d’autres endroits.

wc japonais toto

Déchiffrer le code des toilettes japonaises

Les toilettes japonaise sont devenues si courantes au pays des cerisiers en fleur qu’en 2018, l’Association japonaise de l’industrie des équipements sanitaires a dû normaliser les pictogrammes utilisés sur les boutons des toilettes pour éviter toute confusion chez les touristes. Voici un guide de base pour connaître les différents boutons et fonctionnalités que l’on retrouve sur bon nombre de WC japonais :

  • おしり(洗浄) : Spray
    • やわらか(洗浄) : Spray doux
    • ビデ : Spray Féminin
    • 乾燥 : Sec
  • 入/切 : ON/OFF
    • 止/停止 : Arrêt
  • 音姫 : Son
    • 音量 : Volume
    • 音停止 : Son désactivé
  • 水勢 : Pression de l’eau
    • 弱 : Faible
    • 強 : Forte
  • 洗浄位置 : Position de la buse
    • 前 : Avant
    • 後 : Arrière
  • パワー脱臭 : Désodorisant puissant
  • 温度設定 : Température
  • 便座 : Siège de toilette
  • 温水 : Eau chaude
  • 流す : Chasse d’eau
    • 大 : Grande
    • 小 : Petite

boutons et fonctionnalités des toilettes japonaises

Comment utiliser des toilettes japonaises

La préparation

Otohime (qui signifie littéralement “princesse du son”) est un dispositif qui était autrefois logé dans une boîte séparée montée sur les murs des toilettes publiques mais qui tend maintenant à être une partie incluse de la plupart des nouvelles toilettes japonaises, souvent identifiée par une marque de note de musique.

Vous commencez par appuyer sur le bouton otohime ou par agiter la main devant l’appareil, selon le type d’appareil. Il produit alors un son de chasse d’eau qui masque les bruits de la salle de bains, permettant ainsi une expérience plus confortable aux toilettes si vous avez une vessie ou un côlon timide (on rappelle que les mur sont très fins au Japon). En effet, certaines personnes ont recours à des moyens comme la synchronisation de leurs expulsions avec l’utilisation du sèche-mains par quelqu’un à l’extérieur de la cabine. Un dispositif comme Otohime est souvent considéré comme une aubaine. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles les ventes de TOTO n’ont cessé d’augmenter ces dernières années.

Le washlet

wc japonais lavant toto

Une fois que vous avez fait vos besoins, il est temps de vous nettoyer en utilisant la fonction bidet du Washlet. De nombreux partisans des bidets les présentent comme une alternative au papier toilette. Au Japon, ils forment une très grande équipe. D’abord, vous vous essuyez avec le papier hygiénique puis vous complétez le nettoyage avec la fonction spray du Washlet.

Le Washlet est une marque déposée de TOTO qui remonte à 1980. Il a été conçu sur le modèle du bidet européen avec la fonctionnalité supplémentaire d’être logé dans le siège des toilettes, une nécessité dans les petites maisons japonaises traditionnelles qui ne pouvaient pas installer un bidet séparé dans leur salle de bains. Pourtant, les ventes n’ont pas été faciles au début car le Washlet original coûtait trop cher pour les foyers nippons. Le plus grand défi était d’obtenir l’angle de l’eau et sa température idéale car il était difficile de recueillir des informations aussi personnelles auprès des consommateurs. Les ingénieurs de TOTO ont donc testé leurs Washlets personnellement et ont fini par trouver la règle d’or. Les appareils fonctionnent donc mieux lorsque l’eau est maintenue à 38 degrés Celsius et projetée à un angle précis de 43 degrés.

Tirer la chasse

washlet toto

Une des fonctions importantes des toilettes japonaises est le désodorisant intégré qui filtre toutes les odeurs désagréables afin que vous n’ayez pas à quitter le pays en panique et à changer de nom lorsque quelqu’un utilise les toilettes juste après vous. Sur les modèles les plus récents, le désodorisant à filtre à charbon est automatique et se met en marche dès que vous vous asseyez. Mais dans les toilettes plus anciennes, vous devrez peut-être appuyer sur un bouton marqué “ON/OFF”. C’est clairement une meilleure option que les chasses d’eau constantes car c’est un terrible gaspillage d’eau. Et niveau économie d’eau lorsque l’on tire la chasse, les toilettes et WC japonais excellent encore une fois bien plus que sur nos équipements occidentaux.

Tout d’abord, les toilettes japonaises en céramique classiques sont d’horribles gaspilleurs d’eau. En effet, une seule chasse d’eau consomme jusqu’à 20 litres. Le célèbre fabricant TOTO s’est attaqué à ce problème en 2002 avec la chasse d’eau Tornado où l’eau est libérée par les côtés de la cuvette, ce qui la fait tourbillonner toute seule. Par rapport à l’eau qui arrive par le haut, cette méthode réduit considérablement la quantité d’eau nécessaire pour évacuer nos déchets. En 2012, les toilettes TOTO ne consommaient que 3,8 litres par chasse d’eau et leurs urinoirs ne consommaient que 1,2 litre, un véritable exploit. Selon le modèle, la poignée de la chasse d’eau se trouve sur le côté du réservoir ou elle est remplacée par un bouton-poussoir, un détecteur de mouvement ou un bouton situé dans le boîtier de commande principal fixé au mur.

Le nettoyage après usage

L’un des secrets les mieux gardés des toilettes japonaises est leur fonction autonettoyante comme le CeFiONtect (l’interprétation en français n’a pas du être anticipée par le fabricant), une technologie antisalissure exclusive développée par TOTO en 1999. En raison de leur forme irrégulière, les toilettes traditionnels accumulent facilement la saleté, les bactéries, etc… Mais en les revêtant d’abord de l’émail spécial autonettoyant, les cuvettes deviennent plus résistantes aux taches et nécessitent donc moins de produits chimiques pour leur assainissement. C’est aussi l’objectif de la technologie ewater+ qui diffuse de l’eau électrolysée à l’intérieur de la cuvette pour la désinfecter.

Les toilettes de TOTO et d’autres marques ne sont pas seulement plus respectueuses de l’environnement. Elles contribuent aussi à l’écologie et une consommation plus responsable du bois à travers le monde grâce à une utilisation bien moindre du papier hygiénique.

Avec les toilettes modernes, sacrifions-nous la commodité à la santé ?

toilette japonaise

Avec les toilettes japonaises modernes, privilégions-nous la commodité à la santé ?

Il est intéressant de voir que le Japon devient le centre mondial de l’innovation en matière de toilettes alors que selon certaines sources scientifiques, les toilettes japonaises traditionnelles sont beaucoup plus saines pour nous.

Les toilettes japonaises traditionnelles washiki à siège ont été la norme au Japon pendant des milliers d’années avant que le WC de style occidental ne prenne le dessus. Cependant, vous pouvez encore les trouver dans de nombreuses toilettes publiques dans tout le Japon. Pour utiliser les toilettes washiki, vous vous accroupissez au-dessus de l’ouverture dans le sol et faites vos besoins tout en essayant de ne rien mettre sur votre pantalon, qui est actuellement serré autour de vos mollets tendus. La position n’est pas agréable mais elle facilite l’évacuation des intestins et pourrait même prévenir certaines maladies puisque votre peau n’est jamais en contact avec les toilettes. Ainsi, la question de savoir si les toilettes japonaises ou occidentales sont meilleures dépend en fin de compte de la façon dont vous envisagez la vie en général : êtes-vous ici pour un long moment ou pour un bon moment ? Répondez à cette question par vous-même et choisissez vos toilettes en conséquence.

L’avenir des toilettes japonaises est plein de promesses

Alors, que réserve l’avenir aux WC japonais intelligents ? Sachez qu’en 2018, le fabricant TOTO a lancé le Neorest NX, une toilette de nouvelle génération vendue plusieurs milliers de dollars. Et pour ce prix, il vaudrait mieux qu’elle puisse aussi faire le café.

toilette japonaise toto neorest nx

On pourrait se demander pourquoi toutes ces innovations remontent au Japon, et peut-être que le secret de leur succès est leur attitude imperturbable et leur absence d’inhibitions lorsqu’il s’agit de toilettes. Après tout, ce sont eux qui ont ouvert le musée TOTO à Kitakyushu et le musée Unko (“caca” en japonais) à Yokohama et Tokyo, qui célèbrent l’humour scatologique sous toutes ses formes. Quoi qu’il en soit, le Japon continue d’être à la pointe de la technologie des toilettes. Et quelles que soient les innovations dans ce domaine à l’avenir, elles viendront très probablement du pays du soleil levant.

Pour vous renseigner sur le musée Toto à Fukuoka (en anglais) : https://jp.toto.com/en/knowledge/visit/museum/